Les intoxications au monoxyde de carbone peuvent concerner chacun de nous. Adoptez les bons gestes pour réduire les risques.

3 décembre, 2020 | Actualités

En période hivernale, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent, en lien avec l’utilisation des appareils de chauffage. En raison du confinement et du temps passé à la maison, il convient d’être encore plus vigilant en ce moment. Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone est indétectable. Des gestes simples contribuent pourtant à réduire les risques. Les appareils utilisant des combustibles (gaz naturel, bois, charbon, fuel, butane, propane, essence ou pétrole etc.) pour la production de chaleur ou de lumière sont tous susceptibles, si les conditions de leur fonctionnement ne sont pas idéales, de produire du monoxyde de carbone (CO).

 

Les intoxications au monoxyde de carbone peuvent concerner chacun de nous. Afin de limiter les risques, adoptez les bons gestes :

 

  • Avant l’hiver, faites systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié dans votre résidence principale et secondaire le cas échéant ;
  • Aérer au moins 10 minutes par jour votre logement, même s’il fait froid ;
  • Maintenez vos systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et n’obstruez jamais les entrées et sorties d’air ;
  • Respectez systématiquement les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabricant : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ; placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.

En collectivité, il convient d’être particulièrement attentif : les intoxications liées à l’utilisation de chauffages à gaz sont fréquentes.

Réagir rapidement : aérer et appeler les secours

Les symptômes – maux de tête, fatigue, nausées – apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes au sein d’un même foyer.

 

Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes. Il faut donc agir très vite : en cas de suspicion d’intoxication :

  • Aérez immédiatement ;
  • Arrêtez si possible les appareils à combustion ;
  • Evacuez les locaux ;
  • Et appelez les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes).

La prise en charge des personnes intoxiquées doit intervenir rapidement, dès les premiers symptômes, et peut nécessiter une hospitalisation.
Chaque année, environ 1 300 épisodes d’intoxications au CO survenus par accident et impliquant près de 3 000 personnes sont déclarés aux autorités sanitaires.

 

Une brochure pour informer sur les réflexes qui protègent

Le dépliant « Les dangers du monoxyde de carbone, pour comprendre » présente les dangers de ce gaz, les appareils et les installations susceptibles d’émettre du CO, ainsi que les bons conseils pour éviter les intoxications. Il est diffusé auprès des mairies, des services de protection maternelle et infantile (PMI), des laboratoires d’analyses médicales.

Source : Santé publique France

Articles récents

Vaccination contre la Covid-19 au Centre Gutenberg Santé

Vaccination contre la Covid-19 au Centre Gutenberg Santé

Se protéger et protéger les autres en 10 minutes...c'est possible ! Dans le cadre de la campagne nationale de vaccination contre la Covid19 les professionnels du Centre Gutenberg Santé se mobilisent tout l'été. A partir du jeudi 8 juillet 2021, des créneaux de...

Mesures pour prévenir les risques liés à la chaleur

Mesures pour prévenir les risques liés à la chaleur

Canicule : les mesures à prendre avant, pendant et après Se protéger avant Les personnes âgées, isolées ou handicapées peuvent se faire connaître auprès des services municipaux pour figurer sur le registre communal S’organiser avec les membres de sa famille, ses...

Journée mondiale de l’hygiène menstruelle

Journée mondiale de l’hygiène menstruelle

Protections intimes : composition et choc toxique Engagement du Gouvernement pour lutter contre la précarité menstruelle   Protections intimes : composition et choc toxique "Substances chimiques, choc toxique, de plus en plus, les femmes s’interrogent sur les risques...

Résultats enquête satisfaction 2020

Résultats enquête satisfaction 2020

Dans le cadre d’un projet d’évaluation de la qualité au sein de la maison de santé, nous avons à nouveau réalisé une enquête sur la satisfaction et les besoins des patients sur l’organisation et les services offerts par la structure (sur les modalités d’accueil, de...

Les gestes barrières sont toujours nécessaires !

Les gestes barrières sont toujours nécessaires !

Selon une étude récente (1), 1 personne sur 5 pense qu’on peut arrêter de suivre les gestes barrières après la 1re dose de vaccin contre la Covid-19. 1 personne sur 4 pense qu’une fois vaccinée, il n’est plus utile de porter un masque en présence de ses proches. Et...

Infos vaccination Covid-19

Infos vaccination Covid-19

Les médecins du Centre Gutenberg Santé reçoivent des doses très limitées de vaccins. Une liste de patients prioritaires a été réalisée en fonction des facteurs de risque de développer des formes graves de la Covid-19 et selon les recommandations de Santé publique...

Dépistage du cancer colorectal

Dépistage du cancer colorectal

Qu’attendons-nous pour réaliser un test qui peut nous sauver la vie ?   Un test de dépistage efficace existe et permet de réduire considérablement le nombre de nouveaux cas et de décès chaque année   Les femmes et les hommes de 50 à 74 ans ne présentant, pas de...

Share This